ACCOMPAGNEMENT DES EXPLOITANTS AGRICOLES À AÏN TÉMOUCHENT :95 millions DA accordés aux agriculteurs en 2019

L’opération labours-semailles de cette année a été également financée par les 5 agences de la BADR, en octroyant de nouveaux crédits Rfig aux 347 dossiers introduits. 

La direction des services agricoles de la wilaya de Aïn Témouchent vient de lancer une large campagne de sensibilisation au profit des fellahs, dans le cadre du suivi technique tendant à lutter contre les maladies et les mauvaises herbes qui influent négativement sur les cultures. À cet effet, la direction a programmé l’organisation de journées d’étude et de vulgarisation en coordination avec la station régionale de la protection des végétaux (SRPV) de Messerghin (Oran). Selon Boulenouar Ghali, directeur des services agricoles de la wilaya de Aïn Témouchent, la campagne de sensibilisation cible l’ensemble des fellahs de la wilaya, en particulier ceux qui font face à certaines maladies qui affectent leurs champs, notamment lorsqu’il s’agit des grandes cultures dont les mauvaises herbes, considérées comme un rival dangereux des cultures et la production agricole, dans le cadre du suivi et du parcours technique. Cette campagne de vulgarisation agricole est menée par une équipe composée de cadres du secteur agricole de la wilaya, en étroite collaboration et en coordination avec la station régionale de la protection des végétaux de Messerghin (Oran). Selon le même responsable, la superficie des cultures touchées par le fléau des rongeurs qui a fait l’objet d’une prospection est estimée à environ 2900 ha. Ces rongeurs (rats) qui vivent dans les champs s’attaquent aux cultures, influent négativement sur les cultures et causent d’importants dégâts, particulièrement aux céréales. À ce titre, nous avons appris qu’un arrêté de wilaya a été établi pour la lutte contre ce fléau, avec l’acquisition du produit désinfectant pour le traitement des champs et sa distribution aux fellahs concernés. Par ailleurs, nous avons appris que la Banque de l’agriculture et de développement rural (BADR) de Aïn Témouchent vient de prolonger le délai de remboursement du crédit Rfig contracté en 2018 pour 374 exploitations agricoles, qui ont trouvé des difficultés de remboursement de leurs dettes en raison de la sécheresse qui a sévi dans la région au cours de la saison agricole écoulée, en particulier dans la région de Hammam Bou-Hadjar qui a enregistré un déficit pluviométrique assez important. En plus de cette mesure incitative qui a allégé le fardeau des agriculteurs, l’opération labours-semailles de cette année a été accompagnée par la BADR qui a accordé de nouveaux crédits Rfig. Le montant global des crédits Rfig accordés par les 5 agences BADR de la wilaya aux 347 dossiers des exploitations agricoles bénéficiaires s’élève à 95 millions DA, dont 217 dossiers gérés par l’agence BADR de Hammam Bou-Hadjar qui se taille la part du lion, car la plus touchée par la sécheresse, 11 dossiers par l’agence de Béni Saf, 57 dossiers par l’agence d’El-Malah, 9 dossiers par l’agence d’El-Amria, et 53 dossiers par l’agence de Aïn Témouchent.



Laisser un commentaire

deux × 5 =